contact@evacuationsanitaire.cm / devis@evacuationsanitaire.cm    +237 697032037
Menu principal

Implants de barbe

Implants de barbe


virtual clinicCette fiche d’information a été conçue comme un complément à votre première consultation, pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d’avoir recours à une greffe de barbe. Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d’information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention.

L’implantation de barbe est réalisée suivant le même procédé que celui utilisé pour la greffe capillaire avec pour objectif de reconstruire ou de densifier une barbe ou bien de corriger une alopécie cicatricielle de la barbe ou de la moustache. La technique utilisée dans la majorité des cas est celle des follicules prélevés au niveau du cuir chevelu dans la région de la couronne. Ces follicules, une fois isolés, sont implantés au niveau de la barbe à reconstruire en respectant un schéma qui aura préalablement été établi.

La récolte des follicules peut se faire suivant 2 méthodes :

1 ère méthode : sans rasage préalable, prélèvement d’une bandelette de cuir chevelu de quelques centimètres (FUL) sur l’arrière de la tête en fonction du nombre d’implants nécessaires. La bandelette, une fois prélevée, est découpée en greffon de 1 ou 2 follicules. La zone de prélèvement est complètement refermée pour ne laisser qu’une cicatrice minime.

2 ème méthode : prélèvement des follicules par extraction folliculaires. Celui-ci s’effectue sur un cuir chevelu préalablement rasé sur l’arrière de la tête. Les follicules sont prélevés un à un à l’aide d’une aiguille creuse de 0,8 mm de diamètre. Cette technique a pour avantage de laisser des micro-cicatrices discrètes et quasiment imperceptibles à l’œil nu.

Quelle que soit la méthode de prélèvement utilisée, la technique d’implantation peut se faire soit par l’implanteur de Choï, soit par l’insertion des implants l’un après l’autre avec des pinces de microchirurgie dans des piqures d’aiguille.

AVANT L’INTERVENTION

Un délai de 15 jours minimum entre la consultation et l’intervention est obligatoire avant tout acte esthétique.

Des photographies médicales sont toujours réalisées.

Un bilan sanguin préopératoire vous sera prescrit systématiquement et un électrocardiogramme en fonction de vos antécédents et de votre âge.

Les consignes médicales systématiques les plus importantes sont les suivantes :

  • Faire unshampooing antiseptique le matin de l’intervention
  • Débuter untraitement antibiotique la veille de l’intervention, qui sera poursuivi 3 jours après.
  • Eviter la prise d’excitants (café, thé, alcool…), la veille et le matin de l’intervention.

DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION

L’intervention, quasiment indolore, est réalisée sous anesthésie locale associée à une prémédication.

Préalablement le marquage au crayon permet de délimiter la zone de barbe à traiter et la zone chevelue à prélever.

La première partie consiste à préparer les follicules soit par la technique FUE, soit par la technique de la bandelette (FUL).

La deuxième partie consiste à implanter ces follicules au niveau de la barbe en respectant l’orientation et l’obliquité.

L’intervention dure entre 3h00 et 4h00 suivant l’importance de la séance et de la technique préalablement choisie.

Après l’intervention, vous restez sous surveillance dans une chambre pendant une heure.

Prévoyez une personne pour votre retour à domicile ou nous vous réserverons le jour même un taxi.

SUITES OPÉRATOIRES

  • Le plus souvent aucun pansement n’est appliqué sur la barbe implantée.
  • Le premier shampooing et le premier nettoyage du visage seront effectués le lendemain de l’intervention
  • Vous serez revus dans les jours qui suivent l’intervention pour une vérification.
  • Un œdème au niveau du visage peut apparaître dans les 24 à 48 heures qui suivent l’intervention, il mettra 2 à 4 jours pour tomber.
  • Dans les 2 à 3 jours qui suivent l’intervention, des petites croûtes vont se former sur la zone greffée. Celles-ci mettront environ 7 à 10 jours pour tomber.
  • Dans les 2 à 3 mois qui suivent l’intervention, la zone de barbe implantée peut apparaître légèrement rosée avant de récupérer totalement sa coloration normale.
  • Les tiges des nouveaux poils implantés vont tomber avec les croûtes. Les follicules implantés vont arrêter leur croissance au cours des 3 premiers mois post opératoires.
  • La repousse des nouveaux poils de barbe s’effectuera entre le 3 ème et 4 ème mois suivant l’intervention.
  • Des consultations de contrôle sont prévues à 15 jours, 6 mois, et 1 an après l’intervention.
  • 12 mois sont nécessaires pour juger du résultat final de l’intervention.
  • Parfois unesensation de granité est ressentie en passant la main sur une barbe rasée de très près . Celle-ci correspond aux micro-reliefs créés parfois par la cicatrisation des implants .
  • En fonction des cas, deux à trois interventions (espacées d’au moins 6 mois) peuvent être nécessaires pour obtenir une densité de barbe suffisante notamment lorsquela surface de barbe à traiter est grande.

INDICATIONS

  • Absence totale de barbe ou de moustache
  • Barbe peu dense
  • Modification de la forme de barbe
  • Correction d’une inégalité de densité ou d’une barbe inhomogène
  • Cicatrice au niveau de la barbe ou de la moustache (« bec de lièvre »)

Risque de la technique de l’implantation de barbe

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complications comme toute intervention médico-chirurgicale, l’implantation de la barbe (FUE ou FUL) comporte des risques :

Les risques liés à l’anesthésie locale sont heureusement très exceptionnels en pratique :

Syncope vagale : de loin la plus fréquente de toutes les complications possibles (sueurs, pâleur, sensation de malaise).

Allergie , avec des signes cutanés (rougeurs, démangeaisons, gonflements), respiratoires (gêne de type asthmatique) et cardiovasculaires (tachycardie, hypotension artérielle).

Troubles du rythme cardiaque : pouvant aller jusqu’à l’arrêt cardiaque

Accidents neurologiques à type de convulsions pouvant aboutir à une dépression cardio-respiratoire, voire à un coma.

Les complications spécifiques de cette intervention sont les suivantes :

  • Insuffisances de résultat, ou asymétries : elles peuvent être liées à une mauvaise prise des greffons ou à une implantation insuffisante (manque de densité).
  • Des kystes épidermiques : ils peuvent apparaître sur la région greffée ou sur la zone de prélèvement. Ils s’éliminent souvent spontanément. Sinon ils sont faciles à traiter et ne compromettent pas la qualité du résultat final.
  • Micro-abcès (type acné) peuvent survenir sur certains follicules implantés. Ces infections localisées sont rares et lorsqu’elles surviennent se traitent par des soins locaux plus ou moins associés à un traitement antibiotique voire dans certains cas par une petite incision notamment en cas d’infections plus étendues.
  • Une chute des poils de barbe 2 à 3 semaines après l’intervention en périphérie de la zone greffée est possible. Elle est dans la plupart des cas temporaire.
  • Plage d’alopécie dans la zone de prélèvement la plupart du temps transitoire.
  • Elargissement de la cicatrice du cuir chevelu en cas de prélèvement par bandelette.
  • Troubles de la sensibilité du cuir chevelu ou de la barbe. Cette sensibilité peut mettre parfois plusieurs mois pour récupérer totalement.
  • Dans le cas des greffes de barbe, des micro-cicatrices dans la région implantée de la barbe (visage) peuvent parfois être perceptibles si l’on décide de se raser de très près. Dans de rares cas peuvent apparaître des cicatrices hypertrophiques inesthétiques au niveau de la zone de barbe implantée, imprévisibles avant la réalisation de l’intervention.

Tels sont les éléments d’information que le docteur Pierre Bouhanna souhaite vous apporter en complément de la consultation. Je vous conseille de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir « à tête reposée ».

Demandez votre devis personnalisé

Whatsapp